Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > Suivis des peuplements piscicoles

Suivis des peuplements piscicoles par pêche à l'électricité

Chaque année la Fédération réalise une vingtaine d'inventaires piscicoles dans les cours d'eau marnais. Ces pêches ont pour objectifs d'améliorer les connaissances des peuplements piscicoles des cours d'eau marnais et de suivre leur évolution au fil des années.

La méthode d'inventaire la plus couramment utilisé est la pêche à l'électricité. Cette technique de pêche permet de capturer tous les poissons présents sur une partie d'un cours d'eau, tout en limitant les impacts .

La principe de la pêche à l'électricité

Voir l'image en grand FDPPMA 51

Les poissons sont des organismes très sensibles au courant électrique. La pêche à l’électricité consiste à appliquer à l’aide d’électrodes (une anode et une cathode) un champ électrique qui va agir sur les fibres nerveuses des poissons. L’anode est l’électrode manipulée par l’opérateur et la cathode est maintenue dans le fond de l’eau afin de créer un différentiel électrique. Le poisson va être attiré par l’anode. Il subit un phénomène de « nage forcée », puis à mesure qu’il se rapproche de l’anode, le poisson va entrer en galvano-narcose. Cet état correspond à un état de paralysie temporaire, qui permet de recueillir facilement le poisson à l’aide d’une épuisette. Une fois en dehors du courant électrique, les cellules nerveuses du poisson retrouvent leur fonctionnement naturel et le poisson sort de sa galvano-narcose.

Plus le poisson reste longtemps en contact avec le courant électrique, plus le temps de retour à un état normal est long. En cas de contact prolongé, le poisson peut entrer en tétanie. Le taux de mortalité en pêche élec

FDPPMA 51

L’efficacité de la capture par pêche à l’électricité dépend de nombreux paramètres, notamment la position du poisson, sa taille, son espèce, mais également de la conductivité de l’eau.trique est de l’ordre de quelques pourcents. Les opérateurs sont formés à cette opérations et savent limiter le temps de contact avec le champ électrique.

Tous les poissons capturés sont ensuite mesurés et pesés individuellement ou en lot. Enfin, ils sont remis à l'eau au niveau de la station de pêche, à l'exception des espèces "susceptibles de créer des déséquilibres biologiques".

Inventaire réalisés en 2019

En 2019, la Fédération a réalisé

  • 18 inventaires dans le cadre du suivi des peuplements piscicoles marnais
  • 4 pêches de sauvegarde dans le cadre de travaux
  • 6 pêches de sauvetage lors des assecs estivaux.

Voir l'image en grand FDPPMA 51

Une partie des pêche d'inventaire réalisées chaque année par la Fédération entre aussi dans le cadre de la convention d’aide entre la Fédération et l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN). L’AESN apporte un appui financier aux pêches réalisées dans un objectif d’acquisition de connaissances sur les peuplements piscicoles des milieux aquatiques marnais.